Actualités

CAMPAGNE NGUELEWA_39

Vous n'avez pas de plugin PDF mais vous pouvez télécharger le fichier.

"Une action citoyenne à travers le bénévolat" c'est dans cette logique que Cercle-Dev a lancé une vaste campagne de solidarité en faveur des familles des 39 femmes et enfants enlevés par Boko Haram depuis le 02 juillet 2017 dans la région de Diffa.

L'opération de collecte a été initiée par cercle-Dev le 10 et 11 février 2018 à la devanture du Stade Général Seyni Kountche de Niamey sous autorisation gratuite de son Directeur, de 09h à 18h afin de réceptionner les dons des bonnes volontés.

La campagne de solidarité N'GUELEWA 39 a démarré par des messages de mobilisation sur les réseaux sociaux. L'appel à la mobilisation a connu très rapidement un grand succès chez la jeunesse avec la participation bénévole de plus de 100 jeunes filles et garçons sous plusieurs formes (mobilisation virtuelle, collecte individuelle et participation physique aux journées de collecte publique).

L'évènement a fait la une des réseaux sociaux avec plusieurs partages et des commentaires de soutien venant de tous les horizons nationaux, sous régional et international. L'originalité de cette campagne est le mixage de plusieurs approches dont la culture du bénévolat citoyen, la mobilisation sociale et des ressources locales, la solidarité intergénérationnelle et le volontariat.

Le groupe de bénévoles dédié à la campagne s'est constitué progressivement durant les 4 semaines de communication sur les réseaux sociaux et les médias qui ont accepté de publier gratuitement l'annonce de la campagne. Les affiches de la campagne ont été distribuées sur les places publiques. Cercle Dev a pris en charge la confection des gilets, les casquettes d'identification des bénévoles, la bâche, les chaises, les nattes, la banderole et le matériel de colisage.

Ensuite chaque bénévole a procédé a la sensibilisation et la collecte individuelle dans sa famille, le cercle des amis-es, le quartier et les places publiques. Cette approche a permis d'atteindre le maximum de personnes qui ont répondu présentes a la campagne a travers leurs dons et leur soutien à l'initiative. Pendant les deux (02) jours qu'a duré l'opération publique de collecte, les bénévoles engagés-es pour la campagne ont pris en charge leur restauration, la logistique et le matériel d'emballage.

Leurs taches pendant l'opération ont été : la réception des dons, le tri des habits, pour ensuite procéder au colisage et à l'emballage des différents dons.

La campagne a mobilisé toutes les couches sociopolitiques du Niger à travers le soutien du Premier Ministre Son Excellence Brigi Rafini, Chef du gouvernement qui a reçu les bénévoles à son cabinet pour la remise officielle du cri de cœur pour le retour des 39 personnes, la mobilisation des membres du gouvernement, les organisations de la société civile et les structures des jeunes qui ont fait le déplacement pour le stade afin d'apporter leurs dons. Le bilan de cette collecte a été important avec la mobilisation de 26950 personnes en faveur de la campagne sur les réseaux sociaux. 209 donnateurs-trices et plusieurs articles et des vivres.

Tous ces dons ont été acheminés gratuitement à Diffa par la société nigérienne de transport RIMBO et stockés dans les magasins de la Mairie de Diffa qui les réceptionner. Une autre équipe de 10 bénévoles s'est constituée à Diffa et a assuré le ciblage des familles des 39 femmes et enfants ainsi que tous les ménages de la population de N'guéléwa qui sont en situation de refuge dans des sites non loin de la commune de Kabaléwa. Ce sont 315 ménages qui sont identifiés.

L'équipe de bénévoles de Diffa a fait tout le travail de paquetage sur la base du nombre de membres de chaque ménage. Ils ont également mobilisé l'administration locale et ont facilité le séjour des bénévoles de Niamey qui sont venus leur tenir mains fortes pour l'opération de distribution sur les sites.

Collecter c'est bien mais être aux côtés de cette population de N'GUELEWA dans ces moments difficiles c'est encore mieux. C'est cela qui a motivé cercle-Dev à dépêcher une équipe de bénévole à se rendre sur le site qui accueille les déplacer de N'GUELEWA avec l'appui de la société de transport 3STV qui a accepté de transporter gratuitement 3 bénévoles à Diffa en allée et leur voyage retour a été facilité par le programme pour la paix au Sahel de l'ONG qui a payé les 3 billets retour a Niamey pour les bénévoles.

C'est ainsi que le lundi 26 février 2018 à 09h s'est ténue la cérémonie de remise officielle de la collecte aux autorités administratives de la région de Diffa dans les locaux de la mairie de ladite localité.

Peu après cette remise officielle, l'équipe de bénévole s'est transporté sur le site qui est à 110km de Diffa dans la commune rurale de KABALEWA département de N'GUIMI. La phase de distribution a eu lieu en présence du maire de la dite localité, des notables et des chefs religieux de N'GUELEWA.

Collecte Nguélewa Collecte Nguélewa Collecte Nguélewa Collecte Nguélewa
Opération de collecte pour N'guélewa.

Plaidoyer en faveur de l’autonomisation des femmes et des filles

En lien avec sa mission de promotion de jeunes talents, cercledev.org a fait la découverte d'une pépinière de jeunes femmes qui regorgent des talents divers et diversifiés. Il est temps de sortir de l'ombre la vraie image de la femme nigérienne! Merci Miriam Kébé pour l'initiation de ce cadre de découverte et de partage. Mes félicitations à Mme Hélène Ayeka pour l'exercice de mise en confiance en soi, un exemple à suivre par les femmes d'exception qui ont des expériences et parcours modèles à partager.
Cercle Dev lance un appel à toutes les femmes et filles d'entrer dans la dynamique de valorisation de leurs talents dans un esprit de synergie, complémentarité et mise en réseau. cercledev.org s'engage pour le plaidoyer en faveur du soutien aux femmes et jeunes talents au près des partenaires et surtout les institutions bancaires et de micro finance. # Ensemble on est plus fortes#, # Ensemble on va loin#.

Une lueur d'espoir pour la jeunesse nigérienne dans un plaidoyer partagé!

La PDG de ASUSU leader de la microfinance au Niger, Mme Réki Moussa s'engage dans le financement de la jeunesse à travers son concept MATASSA inclusif.
En effet, ASUSU a associé le groupe de bénévoles cercle Dev dans les travaux de réflexions tenus le samedi 02 décembre 2017, en lien avec son ambition de prise en compte des besoins de la jeunesse. Après un plaidoyer largement partagé, Cercle Dev se réjouit de la prise en compte de la catégorie des jeunes en situation de vulnérabilité et d'exclusion.
ASUSU montre une fois de plus, ses capacités d'anticipation en s'inscrivant dans la dynamique de la prévention de la radicalisation et l'extrémisme violent élargie à la brulante question de la migration clandestine des jeunes.
Un modèle d'inspiration pour l'ensemble du secteur privé!
Cercle Dev lance un appel à l’ensemble du secteur privé afin de suivre l’exemple de ASUSU.

Mot de reconnaissance et gratitude du jeune leader d’Agadez Ousmane Bianou soutenu et encadré par cercle Dev pour sa participation aux travaux du forum UE-UA à Abidjan en côte d’ivoire du 22 novembre au 02 décembre 2017.

Je n'oublierai jamais ce jour quand la présidente de Cercle.dev, Mme Maimou wali m'a appelé au téléphone en disant qu'elle a été invitée au Sommet UE-UA et au forum citoyen à Abidjan, mais elle pense que la présence d'un jeune leader serait plus utile afin de porter le plaidoyer en faveur de la prise en compte des besoins de la jeunesse en général et celle d'Agadez en particulier, qui est sous une pression politique, économique et sociale face à la problématique de la migration.
Ce geste de responsabilité et de confiance à la jeunesse est un modèle d'inspiration pour tous nos leaders séniors.
J'ai bénéficié de son coaching, appuis, conseils et surtout la mise en relation avec des partenaires.
L'expérience que j'ai vécu me donne l'espoir que la jeunesse a un énorme potentiel à soutenir et à valoriser. Il faut absolument que la jeunesse nigérienne soit dans les arènes internationales pour se faire entendre!
Je célèbre la gratitude avec Maïmou Wali et l'ensemble des bénévoles de cercledev.org, ma reconnaissance à l'endroit de toutes les organisations des jeunes de la région d'Agadez pour votre soutien et la confiance. Mes remerciements à PPLM et le CONSEIL de L'ENTENTE.
Encore Merci à toute la jeunesse entière qui a fait confiance en moi depuis le début jusqu'à la fin de cette aventure.
Je leur dis que beaucoup reste à faire , car les défis sont énormes mais Incha Allah nous les vaincrons!
Vive la jeunesse !

Les moments forts du plaidoyer en faveur de la prise en compte des besoins spécifiques de la jeunesse d’Agadès au sommet UE-UA du 27 au 28 novembre 2017 à Abidjan en côte d’ivoire.

La jeunesse d'Agades a marqué sa présence au RDV d'Abidjan pour le sommet UE-UA. Le plaidoyer que je porte " en faveur des mesures inclusives face à la pression sociale, économique et politique dans laquelle sont contraintes les populations d'Agadez et plus spécifiquement les jeunes filles et garçons de cette région où sont bloqués les candidats et candidates à la migration vers l'Europe. Ce flux migratoire a été au centre du débat face auquel la jeunesse est debout pour faire valoir ses droits dans le respect de la dignité humaine. Ce débat brûlant sur la migration a besoin d'être traité de façon objective. La mobilité doit être un droit! Il faut des nouvelles perspectives pour la jeunesse qui a été longtemps sacrifiée alors qu'elle représente un énorme potentiel pour le développement de l'Afrique de demain. Il faut faire valoir le droit à la liberté de mobilité, la sécurité et le respect de la dignité humaine.. Des politiques éducatives inclusives, une diversification des offres de formation et de l'emploi, une implication valorisante des jeunes.
#CCAJ
#CERCLE_DEV
#Ensemble_on_va_plus_loin
Bianou Ousmane

Les 27 et 28 novembre 2017, Cercle Dev a participé aux travaux du séminaire régional dont le thème a été « Prévention de l’extrémisme violent en Afrique centrale et dans le bassin du lac Tchad.

A cette occasion, la promotrice de Cercle Dev a lancé un plaidoyer en faveur du dialogue inclusif entre les différentes parties et a soutenu le principe de la non-violence. C’est ainsi qu’elle a déclaré :
« Pour prévenir l'extrémisme violent, la réponse militaire n'est pas forcément durable et elle présente des conséquences. Il faut ouvrir un espace de dialogue inclusif et constructif avec toutes les parties prenantes: politique, FDS, scientifiques, la chefferie traditionnelle, la société civile, les leaders communautaires, organisations des femmes et des jeunes etc... Il faut absolument agir sur les causes profondes de la vulnérabilité et la fragilité de la jeunesse, Il faut en urgence des politiques d'intégration des jeunes filles et garçons qui prennent en compte un système éducatif qui produira des ressources humaines de qualité. La diversification de l'offre d'emploi des jeunes, il faut mettre en confiance les jeunes avec une gouvernance transparente sur la base des principes de répartition équitable des ressources et des opportunités. Il faut tout simplement autonomiser les jeunes et leur créer d'espace! »

Formation de 25 jeunes leaders dont 24 filles sur le civisme et la citoyenneté à Torodi

Session de formation 75 - du 16 au 17 décembre 2017

Les activités menées par Cercle Dev se focalisent sur la jeunesse qui représente plus de 70% de la population nigérienne, cette jeunesse constitue un énorme potentiel de ressources humaines face à la dégradation du système éducatif et la rareté d’opportunités d’emploi dans un contexte de pression sécuritaire caractérisée par les opérations de recrutement des groupes extrémistes violents et la tentation à la migration clandestine. Il est plus qu’urgent de développer des actions pour les encadrer, les accompagner et leur créer les conditions d’un lendemain meilleur afin de les protéger des tentations et qu’ils puissent participer au processus de développement de leur communauté dans la dignité et le respect de leurs droits.

Et c’est dans la perspective d’accompagner ces jeunes que Cercle Dev a initié le projet Jeunesse Citoyenne qui est un projet pilote d’autonomisation de la jeunesse.

Entre autres actions de Jeunesse Citoyenne, une formation sur le civisme et la citoyenneté à l’endroit de 75 jeunes leaders soient 24 jeunes filles, a eu lieu du 16 au 17 décembre 2017 à Torodi. Cette formation se tiendra en collaboration avec le Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB Niger) qui a accepté de mettre à notre disposition 2 formateurs.

L’objectif assigné à cette formation est d’amener les participants à s’approprier les concepts de civisme et citoyenneté et à prendre des engagements citoyens. Les objectifs spécifiques de la formation sont:

  • Amener les participants à comprendre ce que c’est le civisme;
  • Amener les participants à comprendre ce que c’est la citoyenneté;
  • Amener les participants à comprendre les valeurs liées à la citoyenneté;
  • Amener les participants à prendre conscience du rôle d’un citoyen dans la communauté;
  • Amener les participants à comprendre les (quelques) droits et devoirs du citoyen;
  • Amener les participants à prendre des engagements.

Cette formation sera suivie des séries de restituions aux niveaux des 25 structures des jeunes afin les autres jeunes soient au même niveau d’informations que leurs pairs.

Cercle Dev engage un fort plaidoyer en faveur de la promotion et de la diversification de l’offre de l’emploi des jeunes

La Promotrice du groupe de bénévoles cercle Dev Mme Maïmou WALI et le chargé de la communication Maman Issaka Yazid ont été reçus par le Directeur général adjoint de l’agence Nationale pour la Promotion de l'Emploi ANPE, Mr Mayaki Mamane le lundi 11 décembre 2017 dans les locaux de ladite agence. Les échanges entre les deux structures se sont centrés sur la problématique d’opportunité d’emploi des jeunes qui sont actuellement dans le besoin urgent d’accompagnement pour leur insertion professionnelle, la définition de leurs projets et surtout leur orientation vers un secteur d'activités qui cadrent avec leurs profils professionnels. Ce sont là les quelques points développés lors de cet entretien entre 2 structures qui s'unissent pour une cause noble, qui est l’intégration des jeunes.

La réunion s’est conclue par un engagement mutuel de mise en place d'une convention de partenariat et de collaboration entre les deux structures pour l'atteinte des objectifs communs au profit de la promotion et la diversification de l’offre d’emploi de la jeunesse.

Actualité CercleDev

Le groupe de bénévoles Cercle.Dev dédié à la jeunesse nigérienne accompagne la participation du jeune leader d'Agadez Bianou Ousmane, au forum de la société civile et le grand RDV du sommet UE-UA qui se tiendront du 26 au 30 novembre à Abidjan. Il porte le plaidoyer en faveur des mesures inclusives face à la pression sociale, économique et politique dans laquelle sont contraintes les populations d'Agadez et plus spécifiquement les jeunes filles et garçons de cette région où sont bloqués les candidats et candidates à la migration vers l'Europe. Il faut faire valoir le droit à la liberté de mobilité, la sécurité et le respect de la dignité humaine. Vive la jeunesse, l'avenir vous appartient ! Merci à nos partenaires PPLM et notre compatriote SE du conseil de l'Entente basée en côte d'Ivoire. Soutenons nos jeunes leaders. Ensemble c'est possible!

CercleDev a porté Le plaidoyer sur l'urgence des réponses inclusives pour faire face à la vulnérabilité des jeunes de la région d'Agadez à la réunion technique organisé par l’Institut de recherche sur la sécurité, ISS de Dakar le 16 novembre 2017. Les réflexions ont porté sur les liens entre la migration et l'extrémisme violent. La Présidente de Cercle.Dev conviée à cette rencontre de haut niveau a partagé l’analyse faite en collaboration avec les organisations des jeunes d’Agadèz sur la pression sociale, économique et politique qui pèse actuellement sur la vie quotidienne des populations d'Agadez suite aux mesures prises pour contrer la migration. Elle a insisté sur l’urgence et la nécessité de faire valoir le respect de la liberté de la mobilité des biens et des personnes dans l'espace CDEAO, la création des mécanismes et des dispositifs prenant en compte les besoins spécifiques des jeunes d'Agadez et des jeunes candidats et candidates à la migration dans le respect de leurs droits, leur sécurité et liberté. La migration n'est pas un crime, elle fait partie des stratégies de survie des populations. Elle a juste besoin d'être régulée en prenant en compte les évolutions des différents contextes en lien avec les besoins.

Le groupe de bénévoles Cercle.Dev s'engage dans l'expérimentation d'un modèle d'autonomisation de la jeunesse de Torodi à travers le lancement de son projet « Jeunesse citoyenne » pour répondre aux besoins de la jeunesse de Torodi.

Le projet Jeunesse Citoyenne propose des actions afin de réduire la vulnérabilité de la jeunesse dans le Département de Torodi. En effet, les jeunes constituent 70% de la population et sont confrontés à d’énormes problèmes liés à l’accès et la qualité de l’éducation, la formation professionnelle, le manque d’opportunité d’emploi et font face à la précarité de la vie en lien avec la pauvreté des ménages dont ils sont issus.

Les différents entretiens que nous avons eu avec les jeunes font ressortir des grands malaises de frustration et de sentiment de négligence de leurs besoins et leur implication dans les actions de développement communautaire.

Cet état de fait, conduit les jeunes à s’organiser en « FADA" et s’adonnent à des actes de révolte qui se manifestent à travers la délinquance, tels que la consommation des stupéfiants, le vol organisé, les braquages, des actes de violence à main armée pour ne citer que ceux-là. Pour le cas spécifique des jeunes filles, elles sont victimes de mariage précoce et forcé, mais surtout la naissance d’un nouveau phénomène de prostitution organisée dans la zone. Cette jeunesse demeure la cible des groupes extrémistes qui les recrutent à travers des promesses des gains faciles et d’opportunités d’emploi. Cette situation pose un véritable problème communautaire lié à la sécurité et la dégradation des valeurs de paix et de solidarité. Toutefois, notre mission de prospection a identifié un certain nombre de potentialités locales qui ont besoin d’être soutenues et renforcer.

Il s’agit des initiatives d’organisation des jeunes qui s’investissent dans des actions citoyennes (actions de salubrité), la disponibilité des foyers de formation professionnelle des jeunes et la volonté des jeunes à s’engager dans des actions qui concourront au développement local. Les actions proposées par Jeunesse-citoyenne viendront renforcer ces initiatives et proposer une approche sensible genre et sensible conflit adaptée et replicable pour une meilleure responsabilisation de la jeunesse dans les actions citoyennes et leur insertion socioprofessionnelle.

  • Formation professionelle de 25 jeunes dont 13 filles en pratique des métiers porteurs dans le contexte de Torodi et environnant
  • Formation de 625 jeunes dont 50% de filles sur la vie associative et mobilisation des ressources
  • Formation de 625 jeunes dont 50% des filles sur le civisme et engagement citoyen
  • Organisation d’une caravane de la paix et de la non violence
  • Organiser un forum national d’échanges d’initiatives modèles d’engagement des jeunes

première édition du Forum FONAF

CercleDev a témoigné son engagement en faveur de l’autonomisation des jeunes et des femmes à la première édition du Forum FONAF organisé par la création Hady line les 25 et 26 octobre 2017 à Niamey au Niger. Cercledev a lancé un appel fort pour l’accompagnement de la jeunesse nigérienne qui a besoin d’être soutenue et encouragée.

Un appel de Cercle.Dev à la jeunesse nigérienne !

La jeunesse nigérienne un potentiel de changement ! Ils et elles sont de plus nombreux et nombreuses à s'engager dans des actions citoyennes, des échanges sur des thématiques préoccupantes tels que la gouvernance, la sécurité, les politiques sectorielles... Cette jeunesse est émergente et elle a besoin d'espace pour s'exprimer, d'une éducation/ formation de qualité pour développer ses compétences, une diversification de l'offre d'emploi pour résister aux tentations de la migration et d'exploitation à des fins de violence. La jeunesse a également besoin d'être encouragée, soutenue et accompagnée. Il est temps de se rendre compte qu'il y'a une élite de jeunes qui fait un travail extraordinaire d'éveil et de patriotisme ! Continuer, la mission dont vous vous êtes donnée est très noble ! Vous n'êtes pas seuls! Ensemble on est plus forts et fortes Ensemble on va loin! Ensemble c'est possible ! Ensemble on est #Change makers#

Du 4 au 8 octobre 2017, la Présidente de Cercle. Dev a participé à la conférence internationale sur la paix organisée par EIRENE international en Allemagne. Elle défendu une vision « 1seul mot la paix, 1 valeur partagée la non-violence ». Elle a animé 2 panels, l’un porte sur le mixage entre l’approche moderne de communication non violente et l’autre porte sur les stratégies développées par les communautés pour faire face à l’extrémisme violent. Elle également participé à la réunion du focus sahel tenue les 11 et 12 octobre 2017 à Bonn, un groupe des ONG allemandes intervenant dans la région du sahel en Afrique de l’ouest. Elle a partagé son analyse sur les facteurs de vulnérabilité et les stratégies de résilience des communautés face au phénomène de la radicalisation et l’extrémisme violent dans la région du sahel, au Niger et au Burkina Faso. Elle a ensuite rencontré les différents chefs de départements de PPLM basé à Berlin sur diverses thématiques telles que la migration, la jeunesse, l’extrémisme violent etc. PPLM accompagne Cercle. Dev dans son initiative d’expérimentation d’une approche d’autonomisation des jeunes au Niger.

Mission à Torodi

Le groupe de Bénévoles Cercle. Dev s’engage dans un projet d’expérimentation d’un modèle innovant de responsabilisation et autonomisation de la jeunesse de la commune de Torodi (situé à 60 km de Niamey du côté de la frontière avec le Burkina Faso). Dans le cadre des activités de préparation du lancement de cette initiative, une mission du conseil d’administration de Cercle. Dev s’est rendue à Torodi le 09 septembre 2017 pour rencontrer les autorités locales et les structures des jeunes. Le Secrétaire Général de la Mairie de Torodi a salué cette initiative qu’il trouve innovante et a manifesté l’intérêt de la commune à soutenir et accompagner l’expérimentation qui vient à point nommé dans le cadre de la prise en charge de la jeunesse.

>

La marche pour la paix

La présidente de Cercle. Dev Madame Maïmou WALI, a participé à la marche du 19 aout 2017 à Ouagadougou pour témoigner le soutien de Cercle. Dev à la non-violence et la promotion de la paix. Cette marche a été initié par les différentes organisations de la société civile burkinabé suite à l’attaque terroriste du 13 aout 2017 à Ouagadougou. Elle a porté le message de la « non-violence », pour elle, il faut absolument dire non à la violence et faire place au dialogue, au respect de la diversité et au bon vivre ensembl

Conférence Maison de la presse

Mme Maïmou Wali, Présidente de Cercle. Dev, spécialiste dans le domaine de la lutte contre l’extrémisme violent a participé au dialogue démocratique sur le thème : « Face à la montée de l’extrémisme identitaire, quelles synergies des acteurs pour une éradication de la violence ? » à la salle de conférence de la maison de la presse le 02 juin 2017. Dans son intervention, Madame Maïmou, a informé l’assistance qu’elle participe à une importante étude dans les régions de Diffa, Tillabéry et frontière Burkina, Niger et Mali pour comprendre ce qui amène les jeunes à adhérer à l’extrémisme violent et quelles sont les réactions des populations elles-mêmes en réponse à ce phénomène. Il s’agit pour Mme Wali de donner un cachet scientifique à l’étude du phénomène. Un important débat a eu lieu digne d’un véritable "dialogue démocratique".

la rencontre MAPINDUZI du 18 au 21 avril 2017

La Présidente de Cercle. Dev Madame Maïmou WALI a participé à la rencontre MAPINDUZI du 18 au 21 avril 2017. Mapinduzi qui veut dire transformation sociale en swahili est un groupe de production d’idées en vue de contribuer à la construction et à l’avancement de l’Afrique dans le monde du 21e siècle avec le soutien par Pain pour le Monde, Allemagne. Madame Maïmou WALI a fait une communication qui a porté sur l’initiative « Diffa I care » qui est un mouvement de jeunes 100% citoyen suscité par Cercle. Dev avec comme principe premier le bénévolat. Plus de 2500 jeunes ont adhéré au mouvement. Elle a expliqué comment ce mouvement qui est né d’une petite opération de collecte a servi de cadre d’échanges, de renforcement de liens de solidarité et un déclic pour un élan d’actions citoyennes au Niger, avec le soutien des artistes nigériens, la presse, des entreprises, des compagnies de transport et de téléphonie cellulaire, des opérateurs économiques, des organisations de la société civile, des collectivités, des autorités coutumières et administratives et des bonnes volontés. Les délégations des jeunes filles et garçons issues de différents horizons ont convergé à Diffa en mai 2017 pour soutenir les populations déplacées dans les différents camps malgré le contexte de la situation sécuritaire dans la région. Le mouvement a collecté et distribué plus de 100 000 habits toute nature confondue, 70 000 paires de chaussures, 40 000 couvertures, 55 000 ustensiles de cuisine, 200 matelas, 1500 articles de fournitures scolaires et 4 tonnes de céréales. Plus de 35 000 donateurs individuels, 10 entreprises, 10 ONG nationales et internationales, 10 structures des jeunes et 2 compagnies de voyages ainsi que les collectivités locales. Les grands défis de cette expérience restent la sauvegarde de l’originalité citoyenne du mouvement, développer la connexion entre les jeunes et briser les différences. Rompre définitivement avec la logique de main tendue et créer une dynamique de mobilisation sociale et de ressource locale pour un développement local autonome !

Remise officielle des collectes aux autorités de la région de Diffa.

CercleDev a organisé une remise des collectes aux autorités de Diffa. Le MAIRE de la commune urbaine de Diffa a assisté à la cérémonie. La collecte composée des vêtements, vivres et autres éléments de première nécessité.

Diffa: Opération et Organisation de la distribution

Programme des activités

  • Rencontre avec les autorités: (déjà fait et nous avons le soutien total)
  • Rencontre (entre les jeunes)pour l'organisation de la distribution
  • Remise officielle des collectes aux autorités par l'équipe de NY
  • Paquetages
  • Distribution dans les sites

Maïmou Walia présenté notre initiative "KARA" qui est devenue un mouvement citoyen des jeunes! Les participants à la conférence ont trouvé l'initiative originale ! J'ai eu des félicitations et des encouragements et surtout des potentiels partenaires.

Soyons fiers d'avoir siccité un mouvement citoyen des jeunes nigériens et un élan de bénévolat. Derrière cette initiative, il faut aussi apprécier la création des liens de fraternité et de dialogue entre les jeunes des différentes régions du Niger. Le véritable défi est comment passer d'un mouvement humanitaire à un mouvement politique des jeunes?  Maimona: L'autre défi est de résister et ne pas laisser les policiens récupérer notre initiative.

À l'entrée de Diffa et rencontre avec le SG pour l'édifier de notre activité et aussi le programme.